READING

La nigériane Njideka Akunyili Crosby, grande Lauré...

La nigériane Njideka Akunyili Crosby, grande Lauréate du Prix Canson 2016.

C’est une artiste nigériane qui s’est vu récompensée du Prix Canson 2016, dont la sixième édition se tenait le 21 juin dernier aux États-Unis, au Drawing Center de New York. La célèbre marque de papier a choisi cette année d’honorer Njideka Akunyili Crosby, une plasticienne travaillant à partir de photographies diluées à l’acétone, et dont l’oeuvre, reflet féroce d’une identité transculturelle contemporaine a conquis le jury.

© Hal Horowitz / Njideka Akunyili Crosby, Remise du Prix Canson® 2016

© Hal Horowitz / Njideka Akunyili Crosby, Remise du Prix Canson® 2016

Elles étaient deux nigérianes à compter parmi les 5 derniers finalistes du Prix Canson cette année à New York. Mais il n’en fallait qu’une et c’est Njideka Akunyili Crosby qui l’a emporté sur les autres finalistes et sur sa compatriote, Ruby Onyinyechi Amanze le 21 juin dernier. Pour la plasticienne, cela signifie une exposition personnelle dans une foire d’art ou un musée, une dotation en papier d’une valeur de 10 000 euros, une résidence dans la propriété brésilienne de l’artiste Tunga – décédé le 6 juin dernier – et l’achat de l’une de ses œuvre par le Fonds Canson pour l’Art et le Papier, sans compter une visibilité médiatique indéniable. « Nous avons estimé que votre travail possède un niveau de complexité inégalé. Il confond le récit personnel avec d’autres composantes culturelles complexes. Votre maîtrise de plusieurs matières artistiques comme le dessin, le collage sur wax ou encore votre peinture emblématique, et le dernier, mais non le moindre, votre dévouement total au papier ont beaucoup contribué à l’attribution de ce prix », expliquait Brett Littman, vice-président du Prix Canson et directeur du Drawing Center.


 

4417875lpaw-4418179-jpg_3632322


Histoire et culture forment un ensemble indivisible dans les œuvres de Njideka. Les collages qu’elle intègre dans ses tableaux autobiographiques sont composés pêle-mêle de photos de famille, de vieux encarts publicitaires datant des 70’s et 80’s, mais aussi de photographies représentatives de l’ère coloniale nigériane. En combinant le dessin, la peinture et le collage de ces photographies diluées à l’acétone et assemblées comme les motifs d’un tissu en wax, les compositions de Njideka utilisent les traditions de la peinture académique occidentale pour ses personnages et mises en scènes, tout en les inscrivant au coeur d’une zone d’entre-deux évoquant à la fois la culture populaire nigériane et la vie américaine. Un « troisième espace », point de chevauchement et de mélange des cultures propre aux communautés africaines.

L’intimité de l’artiste est elle aussi souvent mise en scène, quitte à parfois nous faire entrer dans la chambre à coucher de son couple. Il y a aussi ces images d’avocats nigérians portant des perruques blanches, dernier vestige de la présence coloniale britannique. « Je fais toutes ces mélanges afin que le spectateur se trouvant en face de mes compositions, se retrouve transporté dans un espace transculturel, trans-genre, trans-tout », explique Njideka, ajoutant être toujours à l’affût d’ « histoires alambiquées mais néanmoins belles et intéressantes dont regorgent les anciennes colonies africaines ». Une identité hybride que la plasticienne nourrit en se rendant régulièrement au Nigéria et dans d’autres pays d’Afrique, sources inépuisables d’inspiration, pour s’y ravitailler en photos, magazines et publicités reflétant le mode de vie nigérian.

4417875lpaw-4418205-jpg_3632321


NJIDEKA AKUNYILI CROSBY

Née à Enugu, Nigéria en 1983, Njideka Akunyili Crosby est la fille de l’ancienne ministre de l’Information du Nigéria et Directrice générale de l’Agence Nationale pour l’Administration et le Contrôle des Aliments et Médicaments (NAFDAC), feu le Dr Dora Akunyili. 

En 2015, elle est lauréate du Prix Joyce Alexander Wein Artist attribué par le Studio Museum de Harlem. Son travail a déjà été exposé dans des musées internationaux tels que le Whitney Museum of Art, le New Museum et publié dans la presse (Frieze, Art in American, le New York Times et Art Forum…).

Njideka Akunyili Crosby est représentée par la galerie Victoria Miro à Londres. Elle vit et travaille à Los Angeles.

 


Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

INSTAGRAM
KNOW US BETTER