READING

Féfé programmé au Festival Afropunk Paris cet été!...

Féfé programmé au Festival Afropunk Paris cet été!

Vous aviez l’intention de vous rendre au Festival Afro Punk Paris en juin prochain ? Voici une raison supplémentaire de ne pas manquer ce rendez-vous : le nigérian Samuel Adebiyi, plus connu sous le nom de Feniksi ou Féfé, membre du collectif Saïan Supa Crew, investira la scène du Trianon pour une performance acoustique dans le cadre du Festival le samedi 4 juin!

Crédit : Facebook/Féfé©.

Crédit : Facebook/Féfé, loeil2yeux.fr©.

C’est au sein du collectif parisien Saïan Supa Crew que la plupart d’entre nous avons découvert Féfé. C’était en 1999, et le désormais célèbre Angela passait en boucle sur toutes les radios, dans les voitures, les casques audios et j’en passe. Saïan Supa Crew c’est un premier album, KLR, écoulé à plus de 300.000 exemplaires, une victoire de la musique en 2002 pour l’album X Raisons … Mais avant tout, SSC c’est un collectif qui très vite se démarque du reste de la scène hip hop grâce à une richesse stylistique puisée dans les rythmes de la bossa nova, du reggae, et même du beatbox … avant la séparation en 2007. Alors que chacun des membres du groupe se lance dans une carrière solo, combien parient alors sur le discret Fé² ? Et pourtant ! Son premier album, Jeune à la retraite sorti le 12 octobre 2009 après une période de doutes fait rapidement l’unanimité.

Féfé, de son patronyme Samuel Adebiyi, est né en 1976 à Clichy la Garenne de parents Yoruba originaires du Nigéria. À cette époque, l’afro beat de Fela Kuti forge les consciences tandis que la soul américaine et la Motown apporte une certaine légèreté. Féfé grandit donc dans un environnement culturel riche. Cette mixité des influences se retrouve dans l’album, porté par les singles VPC (Vilain Petit Canard) et Dans ma Rue, marqués par une incursion dans le monde de l’acoustique. Pari gagnant : Jeune à a retraite est certifié disque d’or. Feniksi retrouve alors la scène sur laquelle il s’était fait tant remarquer avec le Saïan. Là encore le succès est au rendez-vous, le jeune artiste est programmé dans les plus grands festivals et emporte l’adhésion du public. S’en suivent de nombreuses collaborations. En mai 2010, il chante en duo avec le somalien K’Naan la version française de Wavin’ Flag, l’hymne officiel Coca-Cola de la Coupe du monde de football.



En 2013, Féfé sort son second opus, Le Charme des Premiers Jours. Sur ce nouvel album, enrichi par la présence de Dan The Automator des Gorillaz, celui que l’on surnomme « l’évadé du rap » parvient à mêler reggae et chanson française, folk et rock, soul et rap, toujours là on ne l’attend pas. Libéré grâce au succès de son précédent album solo, Féfé prend plaisir à chanter son essentiel. À savoir le Nigéria, pays d’origine de ses parents qu’il connaît si peu pour ne l’avoir visité qu’une fois, et qu’il chante avec des accents blues folk bouleversants sur le titre Doux pays. « Au-delà du Nigéria, la question du continent africain me tient à coeur. Je ne suis ni revendicatif ni révolutionnaire, je n’ai que ma musique, mais il y a des choses qui me heurtent, et les injustices auxquelles fait face le continent africain, l’hypocrisie occidentale, tout ça me rend dingue », explique le chanteur. Sur le titre Gaule, il aborde les thèmes du racisme et de la discrimination en France, « Je t’offre des roses, toi tu comptes les épines » chante-t-il.

En 2015, Féfé remet le couvert et présente Soldat Fou, premier single de son troisième album en préparation, un morceau « dédié à tous les soldats fous quel que soit leur guerre ». Le titre découvert par ses fans lors d’un happening sauvage dans Paris, est juste explosif. Du beat nerveux aux lyrics percutants, emmené par un flow oscillant entre rap, reggae et ragga, Soldat Fou laisse entrevoir de très prometteuses séquences en live, là où son art se révèle dans toute sa splendeur. Les singles devraient s’enchainer jusqu’à la sortie de l’album prévue cette année et la tournée qui démarrera au printemps 2016, la scène restant le domaine de prédilection de ce Soldat Fou.

Dans ce clip de Soldat Fou, on retrouve avec plaisir Leeroy, l’un des membres du Saïan Supa Crew !


Aujourd’hui âgé de 40 ans, Samuël Adebiyi semble n’avoir plus rien à prouver. Naviguant avec une aisance sans pareil entre les styles, se jouant des cases dans lesquelles on serait tenté de le ranger, Féfé poursuit son bonhomme de chemin guitare au bras, simple et authentique, sa fraîcheur et son sourire pour simple armure. Chemin qui le mènera sur la scène du Trianon le 4 juin prochain. On ne sait pas pour vous mais nous, on a hâte !

13051540_10153541693846623_6234658314657149155_n

 

Suivez toute l’actualité de Féfé sur les réseaux sociaux : 

www.fefe-lesite.com
www.facebook.com/fefeofficiel
www.instagram.com/fefeoff

 


Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

INSTAGRAM
KNOW US BETTER